UN BANCHIERE SVIZZERO ANNUNCIA LA FINE DELL'EURO

Pubblicato il da ipharra.over-blog.it

Da: Mecanopolis

Nel corso di una incredibile intervista accordata ieri al quotidiano svizzero La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, proprietario dell'Arabesque Wealth Management, ha dichiarato che l'Euro non sopravviverà all'attuale crisi.


Meglio ancora conferma le nostre più pessimistiche previsioni su gli avvenimenti in corso: perché la moneta unica si mantenga bisognerà allineare allo stesso livello tutte le economie dei paesi della zona euro, che é esattamente quello che il potere autoritario europeo sta facendo con la messa sotto tutela degli Stati concernenti la crisi.


Esprimendosi denza mezzi termini, M.Wohlwend spiega egualmente che "gli Stati Uniti hanno pianificato ed augurato la creazione dell'Euro, con la complicità della Cominità Europea, per contaminare  l'Europa con il loro concetto di mondializzazione"


Come questa intervista non é disponibile sul sito internet del quotidiano, riportiamo qui sotto i principali estratti della stessa nella versione stampata in lingua francese:


 

Alexandre Wohlwend à La Tribune de Genève (extraits) :

 Je considère que la constitution de l’Europe autour de la monnaie unique est un non-sens politique, économique et culturel. L’Histoire à montré que toute monnaie plurinationale est vouée a exploser s’il y a des déséquilibres dans les économies qui la partagent. (…)

L’euro n’échappera pas à la règle car les différences culturelles et économiques en Europe son énormes. La crise grecque n’est que le premier symptôme. (…)

Cela pourrait être très rapide. J’estime qu’avant cinq ans les pays européens auront largement commencé à se retirer de la zone euro. (…)

[Le plan de 750 milliards est] une fuite en avant. (…) L’Europe est euphorique car elle est droguée à la dette. Cette solution ne fait qu’augmenter la dose de la drogue en créant encore plus de dettes ! Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des contribuables, ce qui risque d’entrainer une crise sociale importante. (…)

Ce sont les États-Unis qui ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour « contaminer » l’Europe avec leur concept de mondialisation et de profits maximum à court terme. Le problème, c’est qu’ils ont créé un endettement abyssal et démantelé leur industrie, rapidement imités en cela par les États européens. En outre, depuis qu’ils ont séparé le dollar de l’étalon-d’or, ils ont créé de la monnaie à tout va, jusqu’à faire baisser de 98% la valeur du billet vert par rapport à l’once d’or. Le dollar est lui aussi moribond et la disparition de l’euro lui profitera en lui permettant de rester momentanément en vie. (…)

Avec 2200 milliards de dollars que la Chine détient en bons du Trésors américains, chaque chinois possède une créance virtuelle de 15′000 dollars envers les États-Unis. Pour l’instant, il n’est pas dans l’intérêt de la Chine de voir chuter la monnaie américaine ; elle continuera donc à augmenter ses réserves en bons du Trésors, qu’elle finira par utiliser pour acheter des pans entiers de l’industrie américaine. Et fera vraisemblablement de même, dans la foulée, avec les pays occidentaux si ces derniers ne se protègent pas par un retour à leur souveraineté monétaire et territoriale, visant à la reconstruction d’un tissu industriel, seul gagnant d’une stabilité économique à long terme.

Propos recueillis par Emmanuel Barraud, pour la TdG

                           TDG19052010-266x300.jpg

 

Commenta il post